Navigation mit Access Keys

Menu principal

 

Menu principal

 

Connaître, protéger et promouvoir les vieilles forêts, le bois mort et les arbres-habitats

Les vieilles forêts naturelles abritent des valeurs diverses : écologiques, scientifiques, socio-économiques, esthétiques, spirituelles et culturelles. Les caractéristiques écologiques importantes sont l'abondance et la diversité du bois mort et le nombre élevé de vieux arbres et d’arbres-habitats.

Les arbres morts et les arbres-habitats sont des éléments essentiels de l'écosystème forestier, par exemple comme base de vie pour des milliers d'espèces d'animaux, de plantes, de champignons, de mousses et de lichens. De plus, le bois mort joue un rôle pour la régénération des forêts, contribue à la protection contre les chutes de pierres et les avalanches, stocke l'eau, les nutriments et le carbone, qui sont partiellement transférés dans le sol pendant la décomposition du bois.

L'un des objectifs de la gestion forestière moderne proche de la nature est de préserver et de promouvoir les arbres-habitats et le bois mort dans les forêts exploitées afin d’y conserver les espèces associées à ces habitats. D'autre part, les forêts non exploitées sont indispensables au maintien d'espèces très exigeantes. Cette plate-forme Internet a pour but d'accroître la connaissance et l'appréciation des vieilles forêts, des arbres-habitats et du bois mort. Nous vous invitons à en apprendre davantage à ce sujet. Vous y trouverez un large éventail d'informations allant du contexte écologique à la mise en œuvre dans la pratique forestière.

 

Thèmes

Fonctions du bois mort

Les arbres-habitats et le bois mort favorisent la diversité des espèces, protègent contre les dangers naturels et sont un substrat pour la...

Dynamique des forêts

Les forêts naturelles présentent un degré élevé de continuité temporelle et une forte interconnexion spatiale des vieux arbres et du bois mort.

Bois mort

Le bois mort est un terme générique pour différentes formes.

Arbres-habitats

Les arbres-habitats sont des arbres vivants ou morts sur pied qui portent des dendromicrohabitats pour la régénération.

Les habitants du bois mort

La survie de diverses espèces animales et de plantes dépend du bois mort ou des vieux arbres.

Galerie photo

Montrez-nous vos meilleures images!

 

Publications actuelles

 

Deuxième édition révisée: Le bois mort fait partie du cycle forestier naturel. Même si son volume augmente depuis quelques décennies dans la forêt suisse, les objectifs en matière de conservation ne sont pas encore atteints.

Notice pour le praticien 52
2019

Ce guide décrit les 47 types de dendromicrohabitats, organisés en 15 groupes et 7 formes. Il est une annexe à la Notice pour le praticien 64 «Connaître, conserver et promouvoir les arbres-habitats».

Les arbres-habitats sont des éléments clés pour les espèces vivant en forêt. Des spécialistes européens ont élaboré une typologie détaillée des dendromicrohabitats, petits milieux de vie portés par les arbres et qui sont indispensables à des milliers d’organismes spécialisés.

Notice pour le praticien 64
2020